Developpement personnel

Comment continuer à se déployer au milieu des difficultés de la vie

Comment continuer à se déployer au milieu des difficultés de la vie

La vie est faite de hauts et de bas. Personne ne vit dans un monde parfait où tout n’est que luxe, calme et volupté. En fait, nous vivons tous, à un moment ou à un autre, des difficultés, des turbulences. Ces turbulences peuvent prendre la forme d’une maladie, de conflits relationnels au travail ou au sein de la famille… Les formes sont diverses et variées mais elles ont un point commun : elles nous poussent toutes dans nos retranchements.

On fuit 

Dans ce cas, on a tendance à tout faire pour nous distraire de la situation vécue. On mange, on boit, on se surmène au travail, on consomme de la drogue… Bref, on fait tout pour se soustraire des difficultés.

On lutte

Il faut savoir, qu’en tant qu’adultes, nous sommes des champions pour résister à nos émotions et à l’expérience vécue. C’est une capacité que nous avons développé depuis notre enfance. En effet, lorsque nous étions enfant, nous n’avions pas la maturité émotionnelle pour faire face aux turbulences. Nous avons donc, tout simplement, survécu en résistant à l’émotion. Il n’y a rien de mal à cela. C’était un mécanisme de défense. Le problème vient que, par la suite, personne ne nous a appris une alternative. Nous n’avons pas appris comment ne plus résister, comment ne plus lutter pour au contraire être présent avec ses émotions et l’expérience vécue.

On se replie sur soi

Dans ce cas, il n’est pas rare de tomber dans l’abattement, la tristesse, la démotivation… On est submergé, désespéré. Notre monde s’écroule et on s’écroule avec lui. Qui ne s’est pas senti désespéré lorsqu’une promotion tant attendue lui échappe ? Qui n’a jamais perdu pied alors qu’on lui annonce une nouvelle difficile ?

Il est important de comprendre que ces 3 formes sont des mécanismes de défense pilotés en automatique par notre cerveau archaïque afin d’assurer la survie de notre espèce. Ce qui, jusqu’à présent, a très bien fonctionné au regard de l’évolution de l’espèce humaine.

Cependant, de nos jours, les turbulences auxquelles nous devons faire face sont rarement des situations de vie ou de mort. Nous pouvons donc choisir de sortir de ce mode de pilotage automatique afin de reprendre le contrôle de sa vie et continuer à se déployer au milieu des difficultés.

1- L’instant est l’enseignant

En effet, il existe une alternative qui nous permet de nous confronter à la douleur, à la turbulence tout en continuant à se déployer. Cette alternative consiste à voir en chaque expérience vécue une opportunité de croissance.

Cela signifie considérer chaque personne rencontrée, chaque événement de vie comme le chemin vers notre transformation personnelle.

Que serait ta vie, si chaque personne rencontrée était un professeur ?

Alors, plutôt que de voir ton collègue, ton responsable hiérarchique, ton ex-mari comme des personnes nuisibles, tu verrais en elles, une opportunité de développer ta compassion. Une opportunité d’apprendre à poser et faire respecter tes limites. Une opportunité de mieux te comprendre toi-même.

Que serait ta vie, si chaque événement vécu était un enseignement ?

Alors, tu arrêterais de te plonger sans arrêt dans ton passé pour au contraire décider de ce que tu veux créer pour ton futur. Tu reprendrais les rênes de ta vie. Tu apprendrais à te libérer de tes blessures, de tes croyances limitantes.

2- Trois étapes pour continuer à se déployer au milieu des turbulences de la vie

Tout comme toi, j’ai, moi-aussi, fait face à mon lot d’adversités. Cela m’a donc permis de comprendre qu’il existe 3 étapes pour continuer à se déployer au milieu des turbulences de la vie :

Accepter ce qui est

Personne ne peut avancer et apprendre de ses expériences s’il reste en conflit avec ce qui est vécu. Accepter ce qui est, accepter la réalité de notre expérience est l’étape numéro 1 vers notre transformation personnelle.

Cela signifie donc développer une compétence importante : le non-jugement. En tant qu’êtres humains, notre première réaction est toujours de juger quelque chose.

Cette expérience est difficile.

Ce n’est pas normal de réagir comme ça.

Mon ex-mari est un idiot à se comporter de la sorte.

Elle doit me respecter…

Le non-jugement ne nous vient pas naturellement. Nous avons des opinions, des aprioris, une tendance à classer en bon ou mauvais, en juste ou injuste, en faux ou vrai.

Prendre la réalité pour ce qu’elle est, à savoir une expérience neutre est vraiment une compétence à développer. Pour cela, il est important de devenir conscient de nos pensées face à l’évènement vécu. Poser par écrit ses pensées est un outil très efficace pour mettre en lumière sa tendance au jugement. Car dès lors qu’on colore la situation vécue en gris – ou même en rose – on tombe immédiatement dans le jugement. Que celui-ci soit positif ou négatif. Fais donc attention aux qualificatifs utilisés, aux « il faut que… », aux « il doit… ». Ces tournures entrainent automatiquement une distorsion de la réalité. Rappelle-toi que la réalité est totalement neutre et qu’elle peut être prouvée face à un tribunal.

Par exemple, « Il fait chaud en ce moment » est un jugement. « Il fait 33°C en ce moment » est un fait. C’est la réalité.

Se rappeler que tout change et donc que ce moment va, lui-aussi, passer

Lorsque l’on vit une expérience qui nous bouleverse, on peut avoir tendance à croire que cela va durer pour toujours. On pense alors que notre douleur nous définit. Et pourtant, s’il y a une vérité universelle qu’il faut se rappeler c’est bien que tout change.

Rien n’est stable. Tout se transforme. Il en est de même pour la peine, la souffrance.

Trouver la raison d’être de ce que l’on vit.

Comme je te l’ai dit dans la première partie de cet article, j’ai l’intime conviction que tout ce que l’on vit à sa raison d’être. Et qu’il nous appartient d’utiliser la douleur, le chaos, la turbulence pour se transformer.

C’est pourquoi, peu importe la situation vécue, je me pose toujours la question suivante : « Qu’est-ce que je vais faire de ça maintenant ? ». Cela me pousse ainsi à :

Chercher l’apprentissage dans l’expérience vécue

Mettre en œuvre les enseignements pour ne plus revivre éternellement la même situation.

En effet, t’es-tu déjà retrouvé(e) dans des situations similaires, comme par exemple, toujours entouré de personnes toxiques ? As-tu déjà eu l’impression de revivre en boucle certaines situations qui avaient pour conséquence de remonter à la surface tes blessures d’humiliation, de rejet, de trahison, d’abandon, d’injustice ?

La vie est bien faite. Elle nous pousse tous à évoluer. C’est-à-dire à se libérer de toutes nos blessures, de nos souffrances, de nos pensées limitantes pour laisser briller la meilleure version de nous-même. Et pour cela, elle nous fait vivre encore et encore des situations similaires. Jusqu’à ce que l’on soit en capacité d’apprendre de l’expérience vécue.

Pour ma part, je ne compte plus le nombre de fois où la vie m’a poussée dans mes retranchements. Tout simplement parce que je n’avais tiré aucune conséquence des expériences vécues.

Einstein a dit : 

La folie cest de se comporter de la même manière et de sattendre à un résultat différent nz5nhv4m1u8glqyn7re0wnqmpwfbccuvtm55evohge Comment continuer à se déployer au milieu des difficultés de la vie

Lorsque l’on ne met pas de la conscience sur les expériences vécues et les enseignements à en tirer, c’est là qu’on flirte avec la folie !

Alors apprends à changer la signification de l’évènement qui t’arrive. Cherche le cadeau qui se cache derrière la turbulence vécue. Et, je t’invite à non seulement le chercher, mais également à l’intégrer dans ton quotidien. A te transformer. Tu verras que cela changera ta vie à tout jamais.

Si tu retrouves de la valeur dans cet article, n’hésite pas à le partager à toute personne de ton entourage qui pourrait en avoir besoin. C’est tous ensemble que l’on bâtira un monde meilleur.

Tu as tendance à te sentir dépassé(e) par les événements? Et tu n’arrives pas à reprendre le contrôle de ta vie? Ou tu te sens emporté(e) par tes croyances limitantes? Je t’invite à t’inscrire gratuitement à la formation « 7 jours pour booster sa joie de vivre ». Tu y apprendras, entre autres,  comment reprendre la responsabilité de ta vie et mettre ton mental au repos pour plus de joie de vivre dans ton quotidien.

2 réflexions au sujet de « Comment continuer à se déployer au milieu des difficultés de la vie »

  1. Bonjour,
    JE te félicite pour ton exposé, j’ai le même questionnement jusqu’à présent et tu résumé bien la situation donc : acceptation et changer son regard dessus, avec la pleine conscience pour l’enseignement et la non répétition des erreurs !!
    Bon rétablissement à toi
    Cordialement,
    Isabelle

  2. Merci beaucoup Isabelle pour ton commentaire.
    Tout est dans ton résumé en effet : vivre en pleine conscience permet de se rendre compte de là où on est, de d’accepter tel que nous sommes et d’avancer vers nous-même en toute bienveillance.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *