Developpement personnel

Comment garder son calme en plein cœur du chaos

La vie est telle que l’être humain doit régulièrement faire face à des choses qu’il ne peut contrôler, des choses qui créent de l’incertitude pour lui, du stress, de l’anxiété, de la colère, de la rancœur.

J’ai moi-même eu le sentiment qu’une grande partie de ma vie a consisté à un immense parcours du combattant semé d’embûches et d’épreuves à traverser dans un environnement qui m’était hostile. J’avais l’impression d’être sans cesse soumise aux pressions des autres et de la vie. Mes émotions jouaient alors les montagnes russes et je perdais très régulièrement la maitrise de moi-même. Cela pouvait prendre la forme de crise de larmes ou de colère. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai claqué des portes pour exprimer mon énervement.

Alors comment réussir à être calme quand c’est le chaos autour de nous ? Comment dépasser la peur et la négativité ?

Toutes les émotions ont leur raison d’être

Pour commencer, je tiens à vous rappeler qu’il n’y a pas d’émotions « négatives » ou à éviter. Toutes les émotions ont leur raison d’être. Ce ne sont que des alertes de votre corps. Alors oui, elles peuvent être désagréables mais votre rôle est de les accueillir, de les écouter et de laisser les vivre à travers vous. Surtout, ne cherchez pas à les fuir ou à les contrôler.

Ce point étant dit, j’aimerais maintenant vous parler des 3 sphères de la sérénité pour vous aider à rester calme même en plein cœur du chaos émotionnel.

Les 3 sphères de la sérénité

La réponse primitive de notre système nerveux autonome

Face à une situation que nous vivons, nous avons en tout premier une réponse primitive issue de notre système nerveux autonome. C’est une réponse physiologique et automatique. Notre système nerveux a pour objectif de nous adapter à notre environnement. C’est un système archaïque qui a 530 millions d’années. C’est d’ailleurs ce qui occasionne beaucoup de nos problèmes actuellement. Car l’adaptation à l’environnement est programmée depuis cette époque où les stresseurs étaient des menaces réelles de vie ou de mort. Mais même si cela n’est plus le cas aujourd’hui, par exemple prendre la parole en public n’est pas synonyme de danger de mort, notre programmation reste la même : combattre, fuir ou se figer sur place. C’est ainsi que face à des événements que nous ne contrôlons pas, bien souvent nous résistons. Nous nous y opposons, y réagissons. Ou encore nous cherchons à fuir (dans les addictions, le travail) ou en faisant la politique de l’autruche, comme si l’événement n’était pas arrivé.

Cette réponse archaïque de notre système nerveux autonome est la 1ère sphère du cercle de la sérénité. Nous devons donc apprendre à ramener notre SNA en état d’équilibre. 

La respiration abdominale est un merveilleux outil pour y parvenir. A l’inspire, vous gonfler le ventre comme un ballon. Puis, vous expirez lentement par la bouche en rentrant progressivement le ventre. Et vous répéter ce cycle pendant quelques minutes.

Notre dialogue mental

Ensuite, notre système cognitif entre en jeu avec notre dialogue mental. Nous commençons à interpréter les faits. On en fait signifier quelque chose de négatif. Nous voulons que les choses soient différentes. On les juge d’injuste, d’anormal. On compare ce que l’on vit avec ce que l’on a déjà vécu ou ce que les autres vivent. Et comme nos pensées génèrent nos sentiments, nous commençons à ressentir toujours plus d’anxiété, de peur, de stress, d’impuissance, de pessimisme…

Notre propre schéma de pensée s’ajoute donc à notre réponse primitive et nous pousse à nous opposer / fuir toujours plus à l’événement vécu.

Notre travail ici est donc de rediriger notre attention pour ne pas ajouter de la souffrance à la situation vécue. Cela consiste donc à confronter ses pensées et restaurer une perception réaliste et juste qui vous permettra de garder un état d’esprit positif même au plein cœur du chaos.

Je tiens à faire ici un rapide aparté. Nos émotions négatives ont pour particularité d’être persistantes et de durer dans le temps à travers nos ruminations. Il est donc important de faire ce travail de confrontation de vos pensées encore et encore et encore jusqu’à ressentir de une sérénité durable vis-à-vis de la situation. Car encore une fois, l’idée n’est pas de chercher à guérir une émotion « négative » mais bien de changer votre perception erronée qui est à l’origine de votre émotion. Aussi, lorsqu’une émotion est trop intense, je vous invite à pratiquer une technique de libération émotionnelle. Cela peut être du tapping EFT, ou telles que les méthodes TIPI ou NERTI pour vous libérer de toutes vos réactions émotionnelles incontrôlables.

L’environnement

Le dernier niveau est l’environnement. Lorsque l’événement touche plusieurs personnes, les autres ont également leur réponse primitive et leur schéma de pensées qui les poussent à combattre ou à fuir ce qui est vécu. Leurs réactions vont alors vous déclencher également et impacter vos propres réactions. C’est le cercle vicieux où les autres vous déclenchent, mais où vous déclenchez également les autres et cela peut continuer sans fin. C’est ainsi que lorsqu’un événement touche plusieurs personnes, on peut soit s’élever tous ensemble, soit se rabaisser tous ensemble.

Nous sommes des antennes émettrices et réceptrices. Il est donc essentiel ici d’apprendre à faire la différence entre les émotions qui vous appartiennent et celles que vous captez des autres.

Vous demander « à qui ça appartient ? » peut vous aider à faire cette différence. Est-ce que la colère que je ressens est la mienne ? A qui appartient la tristesse que je ressens ?

Voilà donc les 3 champs d’actions sur lesquels vous pouvez agir pour ramener de la sérénité même en plein cœur du chaos. N’hésitez pas à tester les outils que je vous partage et voir comment cela résonne pour vous. Et si vous avez d’autres outils à partager, je serai ravie de vous lire dans les commentaires.

As-tu pensé à télécharger ton cadeau de bienvenue? C’est par ici! C’est un guide qui t’explique les 10 règles d’or à mettre en place dans ton quotidien pour arrêter de souffrir et enfin être en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *