Developpement personnel

« Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi

L’amour de soi est un thème essentiel à mes yeux. Tout simplement parce que je suis persuadée qu’il n’y a qu’un seul remède à tous les maux : s’aimer soi-même.

Malheureusement, nous avons tendance à avoir une faible estime de nous-même. On ne croit pas en notre valeur, on ne se trouve pas assez. On se cache derrière des artifices qui ne comblent pas le trou béant laissé par un faible amour de soi.

Et pourtant, comme toujours, tout est déjà là en nous !

Nous avons tous une mine d’or inestimable et inépuisable à l’intérieur de nous !

Il ne nous reste donc plus qu’à la découvrir en enlevant petit à petit tous les obstacles qui obstruent notre chemin vers nous-même.

C’est ce que je vous propose dans cet article rédigé en tandem avec l’artiste en bien-être Fanny que vous avez pu déjà découvrir dans mes bulles d’inspiration. Ayant toutes les deux l’envie de partager nos messages de cœur à cœur, nous avons souhaité mettre en place une collaboration sous la forme d’un article BD : Fanny aux dessins et moi à la plume.

Merci de tout cœur Fanny pour cette collaboration !

Pendant longtemps j’ai eu le sentiment de ne pas être assez.

Fannys article Barbara amour de soi 2 300x300 « Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi

Pas assez belle,

Fannys article Barbara amour de soi 3 300x300 « Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi

pas assez compétente,

Fannys article Barbara amour de soi 4 300x300 « Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi

pas assez musclée,

Fannys article Barbara amour de soi 5 300x300 « Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi

Voir ses illustrations animer mes mots m’a rempli de joie. Je trouve que le message est ainsi plus fort, plus impactant !
Qu’en penses-tu?

Avec amour,

Barbara

Si tu en as marre d’être triste sans raison, je t’invite à découvrir le programme gratuit « 7 jours gratuits pour booster sa joie de vivre ». A l’aide d’exercices journaliers, nous travaillerons à mettre petit à petit ton mental au repos, à diminuer tes saboteurs internes pour aller vers plus de joie de vivre au quotidien.

6 réflexions au sujet de « « Dis, tu m’aimes ? » – l’Amour de soi »

  1. Bonjour, j’ai bien écouté votre conseil, mais j’ai un problème, comment enlever ces carapaces, on a des blessures, on le sait, mais comment les guérir ? Merci pour le travail et le temps que vous nous consacrez. Cath

    1. Pour se libérer de nos blessures, la 1ère étape consiste à bien les comprendre et voir leurs implications dans nos comportements. Car pour ne pas souffrir, nous mettons en place des comportements de défense, que cela soit des comportements de fuite (dans l’alcool, le sucre, le travail…), ou de combat. Il est donc essentiel de mettre en lumière ses zones d’ombres.
      Ensuite, il est important de comprendre le coût que nous occasionnent nos blessures actuelles dans notre vie, quels en sont les avantages et les inconvénients. Car il faut prendre conscience que si on perpétue encore et toujours les mêmes comportements de défense, c’est parce qu’on y trouve un intérêt caché.
      Ensuite le chemin de la libération passe par se maîtriser lorsque l’on rencontre une situation qui réveille nos blessures. Cela signifie ne pas retomber dans nos comportements de défense, mais au contraire accueillir ses émotions liées à sa blessure. En plus on arrivera à se maitriser, plus on pourra choisir en conscience les nouveaux comportements que l’on veut avoir.

      Voici donc quelques pistes pour avancer dans le processus de libération de vos blessures passées

      Très belle journée
      Barbara

  2. Merci beaucoup Barbara, j’ai adoré la petite bande dessinée. Les dessins parles beaucoup.
    Je trouve ton blog tellement enrichissant et inspirant, je suis très heureuse de l’avoir découvert!
    Tes articles ont fait une différence pour moi, MERCI! MERCI! MERCI!

    1. Avec grand plaisir Carole!
      Oui, je trouve aussi que les dessins amènent quelque chose en plus. J’espère pouvoir vous proposer de nouvelles collaborations prochainement 😉
      Très belle journée

  3. Bravo pour cet article, il a effectivement beaucoup plus d’impact illustré. A lire et à relire tous les jours. J’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *