Bulle d'inspirations

Interview Fannys : « C’est essentiel de se connaitre soi-même »

Inspiration : Interview Fannys

Aujourd’hui, je laisse la main à la blogueuse Fannys, dont la sensibilité et la créativité me touchent énormément. Son authenticité et sa douceur font de ses articles en BD des pépites que j’adore lire et relire régulièrement.

D’ailleurs, si vous me suivez sur Facebook, Fannys ne doit pas vous être inconnue car je vous partage régulièrement son travail.

Merci Fanny d’avoir répondu avec autant de simplicité et de générosité à mes questions !

Salut Fannys, pourrais-tu te présenter?

Je m’appelle Fanny, j’ai 27 ans et je suis artiste en Lumière.

Je partage ma créativité pour apporter du bien-être, inspirer celles et ceux qui veulent vivre consciemment une Vie en Or et créer ensemble un Monde meilleur.

Je suis l’auteur du blog fannys.fr. J’écris des articles-BD avec des petits bonhommes allumettes ainsi que des messages d’inspiration à partir de mon quotidien. Je présente aussi mes créations !

Fannys 1 nligphdujwwpscnzgjsvvj1hduc6anmq6yc74bt0o0 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Dans tes articles, tu nous proposes d'avancer vers une vie plus créative et consciente. Avant d'aborder plus en profondeur le thème de la conscience de soi, si tu devais définir la conscience de soi, que dirais-tu? ou comment le dessinerais-tu?

Au niveau physique, les neurosciences nous apprennent que c’est grâce à notre néocortex que nous pouvons avoir une position de recul qui permet de s’observer soi-même. Cela permet d’avoir conscience de soi.

Fannys 2a nligumk1y9y7bj70f9ue0qbaeqzhf11ukeuunu6gm8 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Pour moi, la conscience de soi, c’est être au courant de ce qu’il se passe en nous : nos ressentis, nos émotions, nos pensées, et savoir que nous en sommes l’auteur. C’est pouvoir prendre du recul, ou prendre de la hauteur.

Au niveau spirituel, on dit qu’il y a différents niveaux de conscience. Au fur et à mesure qu’on élève son niveau de conscience, on englobe de plus en plus de dimensions. On se rend compte de qui on est vraiment, au-delà de l’aspect physique. On comprend qu’on est plus qu’un corps. On accède à sa multi-dimensionnalité. Et de façon encore plus large, on peut aussi imaginer un niveau de conscience supérieur : la conscience pure, universelle, celle du « Grand Tout ».

Fannys 2b nligy2mr0eo1w26sarh55v04tlzxn2qf1gyy0d2hsw Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Qu'est-ce qui t'a permis de comprendre que la conscience de soi est essentielle pour aller vers ton mieux-être?

Au moins depuis mon adolescence (avant je ne m’en souviens pas), je suis attentive à ce qu’il se passe en moi.

C’est essentiel de se connaître soi-même !

Ça permet (entre autre) de savoir ce qu’on veut vraiment. On ne peut pas aller vers un mieux-être si on ne sait pas ce qu’on veut ! Sans conscience, on avance à l’aveuglette. En ayant conscience de nos besoins, de nos envies profondes, on peut faire des choix plus éclairés qui nous amènent dans la direction de notre mieux-être. Notre chemin sera en quelque sorte personnalisé.

Fannys 3a nlih3fbnxfzu04ew1krnv0dmllm6h0ze3yphe34sdc Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

C’est aussi en prenant conscience de ce qui nous bloque qu’on peut lever nos limites ! Si on n’a pas conscience de nos peurs et de nos croyances limitantes (qui nous empêchent de nous sentir bien) c’est difficile de s’en affranchir.

Fannys 3b nlih5o5s972hql5gxjpktfz9oqjquzwb32t8nvsxi8 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Dans ta partie à propos, tu dis avoir essayé le contrôle mental pour changer des aspects de ta personnalité. Tu peux nous en dire plus? Quelles ont été pour toi les raisons de ton échec?

Ah oui… Ça a commencé au collège. Je voulais être sympa. J’étais en général assez fermée, et je repoussais facilement les gens (regards noirs, répliques acerbes).

Fannys 4a nlihbmgzjf7v9oi664cilxwd4l7flzj3wjjy2yz63k Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Sauf que je voulais faire comme les autres : être cool, avoir pleins d’amis, un petit copain, et que tout le monde m’adore. Ou au minimum, garder les amies que j’avais déjà… Du coup le soir, je me disais que je n’avais pas été sympa, et que maintenant je ferais ce qu’il faut : parler gentiment aux autres. C’était une décision mentale. Ce qui est très bien pour commencer, mais largement insuffisant.

Fannys 4b nlihed61h0yz4qit5t0cdqzri1oz27exa41xh0wty8 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Changer un aspect de sa personnalité demande de descendre plus profondément en soi. Explorer ses croyances, regarder ce qu’il se passe au niveau émotionnel, et (au mieux) aller jusqu’au niveau de la conscience de l’Être (le Soi profond et universel).

Pourquoi rester au niveau du mental est insuffisant ? Parce qu’on cherche alors à exercer un contrôle dans un sens, alors que des forces plus grandes nous tirent dans l’autre sens. Inefficace et très fatigant.

Fannys 4c nlihgy829mid24rn2f8eqlieb6yb88ocmwmzzf2uu8 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Pour moi, les forces étaient des peurs très enracinées : peur des autres, peur de souffrir physiquement. J’avais alors naturellement (et inconsciemment) érigé des mécanismes pour me protéger. Repousser les autres en était un : si on ne m’approche pas, on ne peut pas me faire de mal ! Pour mon inconscient, il était question de mon intégrité et de ma sécurité physique ! D’où mon comportement parfois très sec pour maintenir les autres à distance, et qui reflétait en réalité une souffrance intérieure.

Donc quand je décidais mentalement d’être sympa, c’était bien mais ça ne suffisait pas pour changer réellement et durablement de comportement. Les peurs et les mécanismes de protection qui entraient en jeux étaient trop profonds.

Maintenant, pour changer, je cherche à dénouer les croyances qui me limitent. J’observe aussi mes émotions et mes ressentis physiques. Le simple fait d’observer, c’est-à-dire d’apporter de la conscience, amorce le changement. Et je fais appel à la force de l’Amour universel pour mettre de la Lumière dans mes zones d’ombre, les accepter, les transmuter.

Fannys 4d nlihkbh8r94cntviedna68wuxwcnt71q3ksmw432jk Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Il est beaucoup plus facile de changer quand toutes les parties de soi sont alignées !

Fannys 4e nlihlipthmrjhw4pdwc4cy029mfjn9tdlisyyuayai Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Suite à des études scientifiques, te voilà avec un blog créatif en développement personnel. Quel a été le déclic de ton changement d'orientation?

J’ai une formation d’ingénieur agroalimentaire, mais comme je n’ai pas retrouvé d’emploi après mon déménagement, j’ai pris la décision de me réorienter. En fait, j’ai suivi une profonde impulsion à me mettre à dessiner (comme une nécessité intérieure). J’ai ensuite suivi mes intuitions et mes inspirations.

Fannys 5 nlihof1wk8qdalx5gnfpjpo87e5adobkzv7v8k09eo Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

S'observer est un aspect essentiel de la conscience de soi. Comment mets-tu ça en place dans ta vie de tous les jours? Est-ce que la créativité t'aide à mieux t'observer?

La créativité me permet d’amener dans la matière, concrètement, ce que je sens en moi. C’est aussi une façon de prendre de la hauteur.

Sinon au quotidien, je suis le plus souvent possible attentive à ce qu’il se passe en moi. Quelles sont mes pensées, mes émotions, comment j’en suis arrivée là… Même si en présence d’autres personnes, j’ai tendance à garder mon attention sur elles et j’en oublie l’observation intérieure.

Quand je sens en moi une émotion forte, si j’ai le courage, je prends un temps pour plonger dedans, la ressentir pleinement. L’émotion délivre ainsi son message et s’apaise. Et d’autres fois, je fais la sourde oreille. L’émotion s’amplifie alors, jusqu’à ce que je l’exprime comme je peux et parfois un peu violemment. Ce n’est donc pas très malin 😉

L’écriture est aussi un excellent moyen pour s’observer. Cela aide beaucoup à dénicher ses croyances limitantes, à évacuer des émotions difficiles, à prendre du recul vis-à-vis de ce qu’il nous arrive. J’ai d’ailleurs toujours un carnet avec moi, prêt à recevoir mes idées ou mes réflexions !

Fannys 6 nlihsczj884nzq6zfusdi7utwkppnyz1vdq6pc5tb4 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

L'amour de soi ressort souvent dans tes articles. Pourtant, réussir à s'aimer en toute circonstance est souvent difficile, d'autant plus dans un métier artistique où les résultats sont soumis aux jugements des autres. Comment arrives-tu à garder un amour de soi optimum?

S’aimer en toute circonstance n’est pas évident en effet. Quand je parle d’Amour de soi, je pense en partie à l’amour que l’on se porte en tant que personne, mais je fais surtout référence à l’Amour universel. Cet Amour que l’on sent au fond de soi (derrière les couches de croyances, les souffrances, et toutes ces limites que l’on se met). Un Amour sans objet, sans condition, comme un soleil qui dispense sa lumière sans distinction. Une sorte d’énergie de base, lumineuse. Certains peuvent dire la Source, l’Être…

Fannys 7a nlihv7fxx60x5825tl2pk002nkopyz9slgu40hxwgw Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Bref, cet Amour universel nous constitue, et nous n’en sommes jamais séparé, bien que nous croyons souvent à la séparation. En s’aimant soi, on reconnait cet Amour en soi. C’est notre source intérieure. C’est en se connectant à cet Amour que l’on peut « garder un amour de soi optimum ». Mais comme tout le monde, je lui tourne régulièrement le dos pour n’en faire qu’à ma tête, prise dans les situations du quotidien ou dans mes émotions.

Tu vois que face à cet Amour universel, les jugements des autres ne sont rien. Ils peuvent affecter l’estime de soi si on n’a pas assez confiance en soi, mais ils ne peuvent pas affecter cet Amour. En tant que personne Fanny, j’ai encore un peu de difficulté avec les jugements des autres, même si je comprends que chacun a sa propre perception. Chacun a raison dans son propre monde. Inutile alors de lutter contre cela, je n’ai la responsabilité que de mon monde intérieur. Aussi, les critiques m’affectent encore mais de moins en moins, au fur et à mesure que je me reconnecte à qui je suis vraiment, à cette grande force d’Amour en moi.

Fannys 7b nlihzjh5fnyiohriigis1wml9jbngqh8ix4pofijs0 Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

As-tu des routines que tu pratiques quotidiennement pour mener une vie plus consciente?

Comme nous en avons parlé avant, je pratique tous les jours l’auto-observation. Je note mes prises de conscience dans mon carnet, c’est important pour moi que ça ne reste pas juste dans ma tête.

Je fais de la méditation, souvent mais pas de façon régulière. J’en fais surtout quand j’en reçois l’idée ou que j’en sens le besoin. Puisque je travaille chez moi, je suis libre de  mes horaires. Je teste aussi différentes pratiques comme la gratitude, Ho’oponopono…

Sortir dans la nature est aussi très bénéfique, cela vide la tête et favorise la Paix intérieure. J’ai des animaux et le fait de devoir m’en occuper tous les jours me force à mettre le nez dehors, dans la nature, pour mon plus grand bien.

Je lis aussi quasiment tous les jours, des livres de développement personnel, de spiritualité, des livres plus techniques, etc. Mes lectures sont assez variées.

Fannys 8 nlii3ukirbutw5i8ctk7zbhna437qsky48rtv34k5m Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Quelles sont tes devises? Quelles sont tes inspirations?

Je n’ai pas vraiment de devise…ou alors ça pourrait être « aime-toi toi-même » 😉

Je me laisse inspirer par ce qui m’entoure, en particulier le ciel. J’aime beaucoup admirer le ciel quand il y a des nuances de couleurs et de grands nuages. J’adore quand le soleil éclaire les grands arbres et que le ciel derrière est gris bleuté très sombre. Cela élève mes vibrations, je sens alors en moi beaucoup de Paix, de Joie, d’Amour. J’ai juste envie de m’envoler et de me fondre dans cette beauté.

Fannys 9 nlii6jdwb9jd3zllnhesm524gsu0rm9atjyual51gg Interview Fannys : « Cest essentiel de se connaitre soi même »

Et puis en ce qui concerne mes sources d’inspiration, je lis beaucoup de livres et d’articles sur internet, je regarde des vidéos.

La liste devient vite assez longue ! Pour n’en citer que trois : Le pouvoir du moment présent d’Eckart Tolle, les tomes de Conversation avec Dieu de Neale Donald Walsch et la BD Allô moi-m’aime, un mode d’emploi de l’humain de Lulumineuse et Art-Mella.

Voilà, je te remercie Barbara pour ces questions ! C’était très intéressant, ça m’a entraînée sur des sujets pas si évidents pour moi 😉

Avec plein d’Amour,

Fannys

fannys.fr

9 réflexions au sujet de « Interview Fannys : « C’est essentiel de se connaitre soi-même » »

  1. Merci de te dévoiler un peu plus personnellement Fannys, ça complète tes dessins, tes écrits qui sont aussi importants, mais connaître la personnalité de la personne qui les dessine en les rendant vivants apporte un PLUS. En ce qui me concerne, cela me rejoint encore plus, comme deux énergies connectées qui se rejoignent par les mêmes longueurs et même hauteur d’ondes, entraînant systématiquement une même réalité, un niveau de conscience qui s’attire naturellement parce qu’il fait partie d’une même veine. La méditation nous permet de passer d’un état à un autre, d’accueillir ses forces insoupçonnées qui nous dépassent, nous renouvellent et finissent à la longue par déborder en créativité personnelle pour soi et pour d’autres. La seule difficulté est de se laisser faire, lâcher prise, s’abandonner et faire confiance à ce qui vient en nous de possible, comme tu l’as si bien accueilli en toi « ce désir de créer du bien-être » par cette créativité qui t’est propre et qui nous fait du bien.
    Merci Fannys

  2. Bonjour Fannys ,
    C est toujours pour moi un énorme plaisir de te lire et j’ adore tes petits bonhommes allumettes.
    Encore une fois bravo pour tout ce travail que tu partages avec nous.
    Continue de nous inspirer vers un monde rempli d’ amour , de bienveillance et de respect pour soi et les autres.
    La vie est belle et mérite d’ être vécue .
    Au plaisir de te lire très bientôt.

    Marie Josée

  3. Merci beaucoup Barbara, j’ai été touchée par ta proposition d’interview 🙂
    Tes questions sont venu me challenger, c’était vraiment intéressant de chercher à y répondre !
    A bientôt
    Fannys

  4. Merci à toi Fanny d’avoir répondu avec autant d’authenticité et de générosité!
    A très vite en effet 😉

    Barbara

  5. C’ est toujours un plaisir de te lire et de nous remplir de cette bienveillance et de ce partage d’amour qui nous relient à tous. Oui prendre conscience de nous-même, de nos émotions et trouver le chemin du bien être.. merci d’être aussi sincère et vrai.
    Je le fais lire à ma fille adolescente pour ses prémices dans le monde des grands…
    À bientôt Myriam

  6. Merci Fanny pour cette jolie interview de Barbara (merci aussi à cette dernière).
    Merci pour ce rappel de l’Amour Universel sans objet, sans condition : la Source, l’Être, que nous sommes déjà 🙂
    Namasté,
    Natacha

  7. Merci ! Il y a longtemps que je n’avais pas pris le temps de lire mes messages… Merci à Fanny, à Barbara pour cet échange qui profite à tous… Oui c’est un réel plaisir de te lire, de voir les petits bonhommes… De sentir cette bienveillance possible…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *