Developpement personnel

Comment vivre sereinement ses échecs dans une société orientée réussite ?

Comment vivre ses échecs sereinement dans une société orientée réussite

Souviens-toi lorsque tu étais enfant et que tu ramenais une mauvaise note. Comment te sentais-tu ? Peut-être que tu te sentais coupable de ton échec ? Coupable de ne pas avoir fait aussi bien que ton copain ou ta copine de classe ?

Et là maintenant adulte. Comment vis-tu tes erreurs, tes échecs ? Te sens-tu humilié(e) ? Peut-être que ta petite voix intérieure te traite de « trop nul(le) », de « trop con(ne) » ? Peut-être même que tu te dis que c’est normal que t’es un bon (ou une bonne) à rien et que tu es condamné(e) à l’échec ?

De toute manière, c’est normal, vu qu’on t’avait prévenu(e) que tu étais un/une nul(le) lorsque tu ramenais tes mauvaises notes enfant. C’est écrit ! C’est comme ça !

 

Sais-tu quel est le point commun entre la chanteuse Barbara, Serge Gainsbourg et J.K. Rowling ?

Non, J.K. Rowling n’est pas une chanteuse !

Alors certes, ils sont tous des artistes mais le point commun qui m’intéresse n’est pas celui-là !

Ils ont tous échoué avant de réussir. On pourrait même sûrement dire que c’est grâce à leur échec qu’ils ont réussi.

 

L’échec a été, est et sera toujours au cœur de ta vie. Je te propose donc d’installer un nouvel état d’esprit face à l’échec : et si au lieu de te répéter « Qu’est-ce que j’ai perdu ? » en ressassant ton échec, tu te demandais « Qu’est-ce qui commence ? » ! Je te propose d’approfondir tout ça ensemble…

 

L’échec, c’est ce qui te rend humain

Avant de commencer, j’aimerais d’abord que tu prennes conscience que l’échec est ce qui nous rend tous humain.

 

Un animal sait d’instinct ce qu’il a à faire. Mon cadet avait un élevage de chenille de Bombyx dans sa classe. Il a appris, et par l’occasion moi-aussi, beaucoup de choses sur le cycle des papillons. J’ai été surprise d’apprendre que les papillons ne pondent pas leurs œufs sur n’importe quelle plante, mais au contraire sur la plante qui servira de nourriture aux chenilles. Comment les papillons savent qu’ils doivent agir ainsi ? C’est leur instinct. Ils ne peuvent pas se tromper car ils obéissent à leur nature.

 

Nous autres, êtres humains, avons acquis la liberté de décider par nous-même. Toutes nos décisions sont devenues des choix conscients. C’est ce qui nous différencie du règne animal. En tant qu’être humain, nous avons tous la liberté de choisir, d’agir, de nous tromper, d’apprendre de nos erreurs et de grandir.

 

L’échec te fait grandir

Les scientifiques du monde entier le savent : la science ne peut pas avancer sans échec.

J’ai beaucoup aimé regarder la série Dr House. Je trouve que chaque épisode représente bien l’adage « Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre ».

Face à une défaillance du corps humain, le Dr House et toute son équipe essayaient traitement après traitement de comprendre de quelle maladie souffrait le patient. L’échec est omniprésent dans cette série car il est le point de départ de la réflexion. Par déduction, par analyse de chaque échec, le traitement se peaufine jusqu’à obtenir celui adapté au cas du patient.

 

Pourquoi il n’en serait pas de même pour tes échecs ? Pourquoi tes échecs ne seraient pas les courbes nécessaires pour atteindre ton but, ta réussite ?

 

Ta vie ne peut pas être linéaire. Au contraire, chaque échec est riche d’enseignements pour celui qui prend le temps d’analyser le pourquoi de l’échec. Aussi, tes échecs sont des expériences de ta vie, ni plus ni moins. Il ne faut pas en faire un cas et lui donner plus d’importance qu’il n’y parait. Il n’y a pas de honte à échouer.

 

Par contre, échouer 2 fois pour la même chose, c’est là où le bât blesse. Car cela veut dire que tu n’as pas su profiter des enseignements de tes expériences pour grandir.

 

J’ai lu récemment cette citation de Samuel Beckett qui me parle énormément :

 

Déjà essayé. Déjà échoué. Peu importe. Essaye encore. Échoue encore. Échoue mieux 300x300 Comment vivre sereinement ses échecs dans une société orientée réussite ?

 

J’adore cette notion d’échoue mieux. Il y a dans ce « mieux » toute l’importance de l’apprentissage. L’échec est souvent un tremplin pour la réussite pour celui qui sait en tirer les bénéfices.

Sois de ceux-là ! Pour y arriver, il n’y a qu’une seule solution : un état d’esprit positif et orienté vers ta réussite. Tire des leçons du passé pour mieux réussir dans l’avenir ! Demande-toi quelles portes se sont ouvertes grâce à cet échec ? Quels apprentissages tu peux en tirer ?

 

Et on arrêtait tous de cacher nos échecs pour au contraire en être fier(e) ?

Lorsque j’ai récemment interviewé Marie du blog Les tribulations de Marie, elle m’a expliquée que, ce qui l’a débloqué dans son art, a été de se rendre compte que même ses artistes préférés avaient besoin de 5, 6, 7 essais avant de réussir à produire leur œuvre finale, celle qui sera visible sur les réseaux sociaux !

Je me suis longtemps questionnée sur son expérience.

 

Notre société est orientée vers la réussite.

Les notes dans le système scolaire ne sont pas perçues par les parents et les enfants eux-mêmes comme une évaluation à un instant T des compétences d’une personne mais souvent comme un classement du meilleur au plus mauvais.

Nous consommons de plus en plus dans les réseaux sociaux des images de la perfection : des corps parfaits, des gens qui réussissent, des œuvres parfaites…

Tout cela nous amène à oublier que derrière toutes ces perfections, se cachent de nombreux échecs.

 

Comment se fait-il que les plus grands chercheurs voient l’échec comme un passage obligatoire dans leurs recherches alors que mon ainé en 6ème se sente mal à l’aise pour m’annoncer une note qu’il juge lui-même comme étant humiliante ? Tout simplement parce que d’un côté, l’échec est accepté comme étant la norme, alors que de l’autre, seule la réussite compte car elle est le reflet de notre valeur dans la société.

 

Et pourtant, il n’y a pas de honte à échouer ! Personne n’a pas à se sentir coupable de s’être trompé(e) !

Au contraire, avoir essayé, c’est faire preuve de courage, d’audace. C’est se donner, comme on l’a vu, les moyens d’évoluer, progresser, grandir.

Tout le monde échoue avant de réussir. Steve jobs a été licencié de sa propre boite avant d’y revenir des années après pour développer Apple tel qu’on la connaît maintenant.

Par contre, parler des échecs n’est malheureusement pas la norme actuellement. Et c’est bien dommage. La perfection n’est qu’une vitrine. Elle fait vendre sur le papier mais elle amène tellement de blocages, de mal-être.

 

Alors aujourd’hui, j’ai envie de lancer avec toi une nouvelle mode, un nouveau langage pour que l’échec ne soit plus vu comme une épreuve à taire et à bannir à tout prix, mais plutôt comme une expérience de vie, un apprentissage à partager aux autres.

Alors, j’espère que tu l’as compris, l’échec a plein de vertus. En plus d’affirmer ton caractère, l’échec t’ouvre une voie remplie d’apprentissages pour atteindre ta version de la réussite.

Aussi, j’aimerais te laisser aujourd’hui avec un petit exercice d’une dizaine de minutes. Recherche une situation d’échec que tu as récemment vécue, et regarde toutes les portes qui se sont ouvertes grâce à cette expérience pourtant cataloguée comme mauvaise.

Et les prochaines fois où tu te sentiras humilié(e) d’avoir échoué, rappelle-toi cette question « Qu’est-ce qui commence ? ». Je te souhaite plein de nouveaux commencements ! Sois fier(e) de tes échecs ! Ne les cache pas ! Ce sont eux qui te permettent d’être qui tu es et ton parcours jusqu’à maintenant !

 

Barbara

 

PS : Si mon message résonne en toi, n’hésite pas à le commenter, le partager. Tu es mon meilleur réseau social!

 

PPS : Accepter et valoriser ses échecs demandent aussi de se challenger. C’est ce que je te propose dans le Mindset Challenge. Pendant 10 jours, tu recevras 1 défi par jour qui t’aidera à comprendre que tout est possible, que tu peux devenir un acteur conscient de ton bien-être. Chaque défi ne demande qu’une vingtaine de minutes. Nous commençons demain, donc n’hésite pas à nous rejoindre aujourd’hui en cliquant sur le lien suivant https://jeveuxdubonheur.simplero.com/page/76752-mindset-challenge

 

loading Comment vivre sereinement ses échecs dans une société orientée réussite ? hellocoton Comment vivre sereinement ses échecs dans une société orientée réussite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *