Developpement personnel

Une qualité essentielle à développer pour vivre dans le moment présent

Une qualité essentielle à développer pour vivre dans le moment présent

Mes clients me demandent souvent « Comment fait-on pour vivre dans le moment présent ? ».

Dans son livre, « Le pouvoir du moment présent », Eckhart Tollé nous explique qu’il est possible de vivre une vie sans souffrance, sans anxiété. Que vivre ici et maintenant est la clé pour notre bonheur, pour notre sérénité.

Et pourtant, pour bien des personnes, cette sérénité n’est pas si facilement accessible. On se retrouve sans cesse en lutte. Nous sommes alors blessés par les actions des autres, par les phrases dites ou non dites parfois. Tout ceci nous plonge dans de la rancœur, dans de l’anxiété, dans du stress. Et nous amène beaucoup de souffrance pouvant nous plonger jusqu’à la dépression, le burn out. 

Il existe plein de techniques qui sont très efficaces pour nous maintenir dans le moment présent. La sophrologie, l’auto hypnose, la méditation en sont quelques-unes. Mais aujourd’hui, j’ai décidé de te  parler d’une qualité que nous pouvons tous développer très facilement. C’est une qualité qui va te permettre de te maintenir dans le moment présent. Cette qualité c’est la curiosité.

Je t’en dis plus dans cette vidéo.

Pour celles et ceux qui préfèrent lire...

Aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de curiosité. Même si je sais que l’on dit souvent que la curiosité est un vilain défaut, je trouve personnellement, qu’au contraire, c’est une qualité que nous devons tous chercher à développer afin de mieux vivre dans le moment présent.

As-tu peut-être remarqué à quel point, lorsque nous nous sentons emportés par de la colère, de l’anxiété, de la jalousie, de la frustration, nous nous mettons automatiquement en mode d’opposition?

Alors, on essaie de lutter contre les émotions qu’on ressent. Cacher ce qui nous arrive. Oublier. Fuir tout ce que l’on peut ressentir.

Publication FB 2 nvwrttlf30ya0od5wwotsm028wk456gvgtb4b0pv1a Une qualité essentielle à développer pour vivre dans le moment présent

Et bien aujourd’hui, je t’invite à renverser la vapeur.  Je t’invite à faire le contraire. Plonge-toi avec curiosité dans les ressentis que tu peux avoir avec ces émotions dites négatives.

Quels sont les ressentis physiques exacts que tu ressens ?

Où est-ce que cette sensation a lieu dans ton corps ? Est-ce dans ton ventre ? Dans ta tête ? Dans ton dos ? As-tu un poids sur tes épaules ?

Quelle est la couleur de l’émotion que tu ressens ?

Porte ton attention sur tout ce que tu ressens.

Malheureusement, nous sommes souvent tous réticents à vivre des émotions négatives. Avec la montée en puissance de la pensée positive et du développement personnel, on a l’impression qu’être heureux à 100% de notre temps doit être notre loi, une obligation. Cela devient une injonction. En effet, on se doit d’être à 100% heureux. Alors, on ferme la porte à la tristesse, à la colère et on entre en résistance. On fuit dès lors qu’on sent que quelque chose cloche.

Mais la vie humaine est faite de positif et de négatif. La vie c’est 50% de bonheur, 50% de malheur. Il faut nous autoriser à vivre l’ensemble des émotions, qu’elles soient positives ou négatives, pour être tout simplement humain. Un humain est une personne qui va vivre 50% de son temps heureux et 50% de son temps malheureux. C’est ça qui fait l’expérience et la beauté de la vie. La vie est cyclique. Il y a des phases positives et des phases négatives. Mais c’est ça la vie. C’est ça être un humain.

Alors arrêtons de fuir ces émotions négatives.

Arrêtons de les repousser.

Et au contraire, accueillons-les pour ce qu’elles sont. Une histoire de notre vie, de notre vécu. En fait, une histoire qui fait que nous sommes qui nous sommes.

Il est important que tu gardes en mémoire que tout ce que l’on fuit persiste. Alors si tu résistes à toutes ces émotions négatives, si tu tentes de les oublier, de les cacher, de les mettre sous le tapis de ta conscience, elles vont prendre de plus en plus de place. Elles vont devenir de plus en plus présentes. Tu vas ainsi rentrer dans la rumination excessive et être bloqué(e) dans ces énergies négatives, ces pensées négatives qui te coupent obligatoirement du moment présent.

Alors qu’au contraire plus on …

regarde avec curiosité les émotions que l’on vit,

les regarde avec conscience,

 les accepte,

coupe la pensée ruminante qui nous plonge inlassablement dans la souffrance,

et plus on est à même de vivre pleinement dans le moment présent.

Publication FB 1 nvwrx7sfrhljxzfo3dibsr5zgzttxtxz9m48ozooke Une qualité essentielle à développer pour vivre dans le moment présent

Aussi, je t’invite à pratiquer petit à petit la curiosité. Chaque jour, prend quelques instants pour observer tout ce que tu peux ressentir dans ton corps. Comment les émotions se déclinent dans ton corps ? Arrives-tu à ressentir cette boule au ventre ? Cette sensation d’étouffement ? Ces maux de tête grandissants ? Ce poids sur les épaules ? Où est-ce que cela se situe exactement ? Prend le temps de regarder avec curiosité comment les émotions que tu peux vivre se déclinent dans ton corps.

Je t’invite aussi à faire attention et abstraction du mental. Le mental dans cet exercice n’a pas à intervenir. Identifie-toi uniquement à tes ressentis et non pas à tes pensées. Car tes pensées risquent uniquement de te couper de tes ressentis.

Et ainsi, la prochaine fois que tu te sentiras emporté(e) par de la colère, de la frustration, de la honte, de la déception, assied-toi et rentre en conscience dans ton corps. Identifie toutes ces sensations. Tu verras que d’activer la curiosité avec ce que tu ressens va couper automatiquement la rumination incessante des pensées qui t’amènent du mal-être. Cela va automatiquement te maintenir dans le moment présent. Et ainsi couper le cercle vicieux de l’anxiété, de la souffrance, de la colère.

Alors voilà, j’espère que tu as trouvé de la valeur dans cette vidéo.

N’hésite pas à m’écrire dans les commentaires si tu arrives à développer cette curiosité qui est la porte d’entrée vers le moment présent.

N’hésite pas non plus à partager cette vidéo à toute personne de votre entourage qui pourrait en avoir besoin, parce qu’elle est bloquée dans la rumination incessante de pensées, parce qu’elle ne s’autorise pas à vivre ses émotions. Puisque c’est tous ensemble que l’on contribuera à construire un monde meilleur.

D’ici notre prochaine communication, je t’invite à savourer pleinement et en conscience ton quotidien.

 

Avec amour,

Barbara BET

Si tu en as marre d’être triste sans raison, je t’invite à découvrir le programme gratuit « 7 jours gratuits pour booster sa joie de vivre ». A l’aide d’exercices journaliers, nous travaillerons à mettre petit à petit ton mental au repos, à diminuer tes saboteurs internes pour aller vers plus de joie de vivre au quotidien.

2 réflexions au sujet de « Une qualité essentielle à développer pour vivre dans le moment présent »

  1. Salut, j’aimerais tant savoir comment arrêter de ruminer des pensées qui me donne ce mal etre, moi c’est aussi mes inquiétude a quel moment je vais avoir les douleurs de mon corps sais sa qui me fait peur qui me fons souffrir.

  2. La rumination des pensées nous plonge, en effet, dans beaucoup de mal-être, que ces pensées soient dirigées vers le passé ou l’anticipation négative du futur. J’ai, moi aussi, longtemps connu la rumination des pensées négatives. C’est un thème que j’ai souvent abordé sur le blog. Tu y trouveras donc beaucoup d’articles à ce sujet. Je te conseille de les lire pour apprendre à te libérer de ta tendance à la rumination. Car oui, il est possible d’en finir avec la rumination. Il faut pratiquer encore et encore les clefs que je te partage. Mais avec le temps, la rumination perd de son ampleur pour disparaître complètement. C’est ce que j’ai vécu et c’est ce que je te souhaite!
    Tu peux commencer, si tu le souhaites, par cet article : http://www.jeveuxdubonheur.fr/arreter-de-ressasser-et-lacher-prise/
    Bon cheminement vers ton mieux-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *