Developpement personnel

Comment vivre sereinement un échec et apprendre à rebondir

L'échec est le début de la réussite

Face à l’échec, comment réagissez-vous ?

 

Peut-être que vous vous sentez anéanti.

Vous pouvez avoir tendance à vous critiquez, vous jugez.

Vous pouvez avoir l’impression d’être un ou une raté(e).

Vous en arrivez alors à douter de vos capacités, de vos qualités,…, de vous.

Peut-être même, que vous vous dites que si vous n’avez pas réussi, alors vous ne réussirez jamais.

Et pourtant, que signifie exactement l’échec ?

Lorsque l’on regarde la définition dans le Larousse, on peut lire « Résultat négatif d’une tentative ».

Une tentative… Ce mot est essentiel.

Car l’échec n’est que le résultat d’un essai.

C’est la mesure d’une situation à un instant T.

Cela ne présage pas de ce que nous sommes capables d’accomplir dans le temps.

Cependant, notre société nous pousse à envisager l’échec comme un revers de la vie.

En tant que société, nous préférons la réussite naturelle et sans effort à la réussite due à l’effort.

Et pourtant, un champion olympique ne nait pas avec une médaille d’or autour du cou.

Pour exemple, Usain Bolt n’a pas toujours été le champion que l’on connaît et que le public idolâtre. Lors de ses premiers Jeux Olympiques, en 2004, il a été éliminé au premier tour du 200m. De retour au pays, il a alors subi les critiques virulentes de la presse. Il n’avait pas encore 18 ans. Cette épreuve fut éprouvante et douloureuse pour lui. Mais, à force d’entrainement, de foi et de courage, il a su s’en relever pour devenir l’homme le plus rapide du monde quelques années après. « On apprend de ce genre d’expérience » a-t-il dit plus tard.

L’échec n’est rien d’autre qu’un processus d’apprentissage.

C’est un enseignement…

Sur notre engagement, notre persistance dans l’effort, nos choix.

Sur ce que nous devons encore développer.

Car nous sommes tous des personnes en développement.

Rien n’est immuable.

Comme je l’ai dit dans mon article « un arbre ne bourgeonne que quand c’est le bon moment », tout se transforme, tout bouge.

Rien n’est gravé dans la pierre.

La vie n’est que mouvement.

L’être humain n’est que mouvement.

Nos qualités, nos compétences, nos comportements se cultivent par l’effort, la détermination.

Et l’échec n’est alors rien d’autre qu’un cadeau qui nous donne la possibilité d’apprendre un peu plus sur nous.

Et cet apprentissage nous permet de nous déployer toujours plus.

Ce qu’il est essentiel de comprendre est que la prise de risque fait partie de cet apprentissage.

Et pourtant, nous avons souvent tendance à mettre dans la même balance confiance en soi et protection contre l’échec.

Il n’y a rien de plus faux.

Bien sûr, à court terme on se prémunit de souffrance.

Mais sur le long terme, cette protection contre l’échec nous enferme dans un état d’esprit de crainte, de jugement.

Rappelez-vous la définition de l’échec : « le résultat négatif d’une tentative ».

N’est-il pas biaisé de mettre sur une même égalité notre propre valeur et un essai, une tentative ?

L’échec n’est en aucun cas une mesure directe de nos compétences, de notre valeur.

L’échec ne nous définit pas.

Nous ne sommes pas notre mauvaise note en math.

Nous ne sommes pas notre mauvais classement dans une compétition.

Nous ne sommes pas notre mauvaise présentation en comité.

Nous ne sommes pas notre relation qui bat de l’aile.

Nous ne sommes pas notre licenciement.

Non. Nous sommes bien plus que ça!

Nous sommes, tous, des êtres dont le vrai potentiel est inconnu.
Personne ne peut prévoir ce qu’il nous sera possible d’accomplir après des années d’effort, de détermination, de remise en cause et de formation.

Alors n’ayons pas peur d’essayer, de tester.

N’ayons pas peur de tomber, car c’est dans cette adversité que l’on apprendra comment déployer nos ailes.

Aussi, à partir de maintenant, lorsque vous refuserez de vous engager dans une situation de peur de l’échec, rappelez-vous que le résultat ne définit pas qui vous êtes.

Rappelez-vous que, même si dans le passé vous avez échoué dans une situation similaire, vous n’êtes plus la même personne.

Vous vous êtes questionné(e).

Vous avez appris de vos erreurs.

Vous avez grandi.

Ayez foi en vous. Vous avez un potentiel exceptionnel.

Si tu en as marre d’être triste sans raison, je t’invite à découvrir le programme gratuit « 7 jours gratuits pour booster sa joie de vivre ». A l’aide d’exercices journaliers, nous travaillerons à mettre petit à petit ton mental au repos, à diminuer tes saboteurs internes pour aller vers plus de joie de vivre au quotidien.

4 réflexions au sujet de « Comment vivre sereinement un échec et apprendre à rebondir »

  1. J avoue que ç est une bonne question. L Échec sentimental est très dur à supporter mais avec le temps la cicatrice s atténue de jour en jour.

  2. Oui, en effet. Il est essentiel de faire du temps son allié.
    Bon cheminement vers votre mieux-être
    Barbara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *