Humeur

Un mantra à te répéter les jours difficiles

Un mantra à te répéter les jours difficiles

Hier, j’ai eu un vrai coup au moral. Ma vieille peau de fille malade tente de revenir.

Suite à mon hystérectomie, mes nerfs ont été abimés. J’ai depuis Mars une sciatique qui ne veut pas partir malgré les traitements. Hier, je suis retournée voir le chirurgien qui m’a opérée et le verdict est tombé : je dois maintenant voir un neurochirurgien. Est-ce que j’irai jusqu’à l’opération, je n’en sais rien encore. Et là n’est pas le problème. Je sais que je n’ai maintenant plus rien de grave. Toutes les saloperies de mon corps ont été enlevées.

Pour autant, j’en ai marre d’avoir toujours mal. J’en ai marre de devoir courir de médecin en médecin. Je veux tourner cette page. Je veux définitivement enlever cette peau de fille malade.

Pour avoir lu beaucoup de livres de développement personnel, pour avoir écouté beaucoup de conférences, je sais que tout ce qu’on vit nous fait grandir. Pour autant, quand on est dans la souffrance, c’est parfois difficile de prendre le recul nécessaire pour se dire :

« Là je vis une période difficile mais c’est ok ! Je vais en sortir gagnante et grandie ».

Là, tout de suite, j’ai juste envie d’être grossière et de dire « Merde au développement personnel. Ce n’est que de la connerie ».

Hé toi l’Univers, c’est bon, je crois avoir compris le message. Toi aussi écoute-moi et arrête de m’envoyer sans arrêt de la souffrance et des maladies. On dit que lorsque l’on fait 1 pas, l’Univers en fait 10 dans notre direction. Je ne t’en demande pas autant. Mais, au moins, fais la moitié du chemin. Parce que des pas vers ma vie rêvée, j’en fais tous les jours. Tous les jours je me mets en mouvement. Tous les jours j’ose, je dépasse mes limites, je sors de ma zone de confort. Mais je traine encore et toujours ce boulet, ma maladie, accroché à moi et qui me retient de m’épanouir pleinement. Alors, il est temps de me libérer.

Sors-la de moi !

Fais la partir !

Et surtout qu’elle me laisse en paix !

Alors aujourd’hui, j’ai juste envie de dire merde au développement personnel. Dire merde à toutes ces grandes théories :

  • Que l’Univers est là pour m’aider
  • Que je sortirai grandi de toutes les périodes de contraction
  • Que je n’ai qu’à affirmer ma réalité pour qu’un jour elle le devienne.

Juste pour aujourd’hui

Savoir tous ces principes de développement personnel est une chose, mais en pleine souffrance, cela ne change rien. Alors que me dire, même si ma journée est merdique, c’est une exception et non une règle. Là, ça m’aide vraiment à avancer dans la douleur.

Retiens-bien ça et répète toi cette phrase aujourd’hui tel un mantra :

C’est une exception, ce n’est pas une règle.

C’est une exception, ce n’est pas une règle.

C’est une exception, ce n’est pas une règle.

Car la vie n’est pas toute rose. La vie c’est aussi des défis à surmonter, des jours noirs, des jours difficiles. Alors j’ai pris pour engagement de vivre chaque jour pleinement ; de les vivre l’un après l’autre sans occulter mes émotions. Au contraire, j’ai décidé de les vivre jusqu’à me brûler entièrement, pour mieux renaître demain. Car demain, je ne serai plus la même.

Barbara

PS : Si mes mots résonnent en toi, n’hésite pas à partager mon message.

Si tu en as marre d’être triste sans raison, je t’invite à découvrir le programme gratuit « 7 jours gratuits pour booster sa joie de vivre ». A l’aide d’exercices journaliers, nous travaillerons à mettre petit à petit ton mental au repos, à diminuer tes saboteurs internes pour aller vers plus de joie de vivre au quotidien.

Une réflexion au sujet de « Un mantra à te répéter les jours difficiles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *