Developpement personnel

Et si le bonheur était une question de focus ?

Et si le bonheur était une question de focus

Être heureux, qui ne rêve pas de ça !

Nous voulons tous être en harmonie et en paix avec nous même, avec les autres, avec la vie. Ressentir que la sérénité, la joie de vivre sont notre véritable nature. Tout ceci se ressent de plus en plus dans la société actuelle. Il suffit de regarder le boom incroyable que prennent les livres de développement personnel. Les entreprises mettent en place des Responsables du Bonheur afin de distiller des graines de bonheur au travail. La semaine du bien-être en Juin dernier a fait fureur dans plein de communes de France. Tout ceci nous prouve bien que le bonheur devient une considération importante au sein de notre société.

Et pourtant, malgré tout cela, la société va mal. D’après l’INSERM, 1 personne sur 5 a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. Ces chiffres alarmants nous montrent bien que la tristesse, la négativité, la perte de plaisir sont le lot quotidien de beaucoup de personnes.

En tant qu’hypersensible, j’ai, moi-aussi, baigné pendant longtemps dans la souffrance, dans la négativité. J’ai moi-aussi connu la dépression. Alors aujourd’hui, j’aimerais vous offrir une citation et une clef qui m’ont énormément aidée sur le chemin vers mon mieux-être.

Pour celles et ceux qui préfèrent lire...

Mark Twain a dit:

J’ai eu de nombreux soucis dans ma vie mais la plupart ne se sont jamais réalisés 

J’ai eu de nombreux soucis dans ma vie mais la plupart ne se sont jamais réalisés nvx0o5lpn4q5yhyv2ica8a3wqnj6yy8b8f2zckpzry Et si le bonheur était une question de focus ?

Lorsque j’ai entendu cette citation pour la première fois, j’ai eu comme un déclic. Une prise de conscience que, en effet, par mon anticipation négative des événements à venir, j’avais la tendance fâcheuse à me plonger moi-même dans de la souffrance, dans de la négativité, dans de la tristesse.

Je me suis rappelée le nombre de fois incroyable où j’avais anticipé le pire avant de recevoir des résultats d’analyses médicaux de peur d’avoir une maladie grave.

Ou bien, je me suis rappelée également tous les entretiens, tous les rendez-vous que j’avais anticipés. Je m’étais alors créée des films dans ma tête, des scénarios, à savoir ce qui pouvait être dit, ce qui pouvait être fait. Et bien sûr, tous mes scénarios avaient une fin catastrophique.

Alors, j’ai décidé de me plonger sur ce sujet. Et les études scientifiques le prouvent : 90% des histoires qu’on se raconte par rapport à une situation à venir quel qu’elle soit, aussi bien personnelle que professionnelle, sont négatives et sont des scénarios qui ne verront jamais le jour.

Alors pourquoi nous focaliser sans cesse sur le négatif ?

De par sa construction même, et afin d’assurer la survie de l’espèce humaine, le cerveau a développé une forte capacité d’évitement et de protection. Grosso modo, le cerveau est orienté négatif. Cela avait son utilité au temps des hommes préhistoriques puisqu’il était question de vie ou de mort. Mais cette utilité a disparu de nos jours.

Pour vous donner une image, j’aime bien me représenter le cerveau comme un jardin. Et nous, nous sommes les jardiniers de nos pensées. Si aucun jardinier ne s’occupe de ce jardin, il ne va y pousser que des mauvaises herbes, des pensées négatives. Mais à l’opposé si un jardinier prend soin d’enlever chacune des mauvaises herbes qui se présentent et les remplacer par une belle herbe verte et de jolies fleurs, alors nous obtiendront un magnifique jardin.

La clef que j’aimerais vous partager m’a été offerte par mon mentor, Martin Latulippe, qui nous propose de transformer tous nos ET SI négatifs en ET SI positifs. Vous verrez que son effet est vraiment spectaculaire.

Aussi, je vous invite pour les prochaines fois à transformer vos ET SI négatifs (au lieu de ET SI je n’y arriverais pas, ET SI mon entretien allait mal se passer, ET SI j’échouais à mon examen) en ET SI positif (à savoir, ET SI je réussissais, ET SI l’entretien allait bien se passer, ET SI je réussissais mon examen haut la main).

Vous verrez que l’énergie qui découle de ces affirmations positives sera bien plus porteuse que l’anticipation négative qui nous draine toujours plus bas, vers plus de souffrance et de tristesse.

Il faut garder en mémoire que tout ce sur quoi nous portons notre attention s’amplifie. Alors il nous appartient de décider sur quoi porter notre attention.

Est-ce que vous voulez vous focaliser sur des scénarios négatifs qui vont vous plonger dans toujours plus de souffrance, de tristesse, de mal-être, d’anxiété, de négativité.

Ou au contraire, est-ce que vous voulez focaliser vos pensées sur des scénarios positifs qui vont booster votre joie de vivre, booster votre sérénité.

A vous de décider ! C’est un choix à prendre.

Visuel FB Et si le bonheur était une question de focus nvx0vvtxu3b1f2qpxuluqbwckpfu9cwuyo6peh9gm6 Et si le bonheur était une question de focus ?

Alors oui, ce changement d’état d’esprit ne va pas se faire du jour au lendemain. Il m’arrive encore de tomber dans cette tendance à l’anticipation négative des événements. Mais par mon travail de mise en conscience de mes pensées, j’arrive à stopper le plus tôt possible cette fâcheuse tendance. J’arrive à contrôler ma pensée et à la diriger vers le positif de la situation. La diriger vers ce qui peut m’amener du mieux-être à l’opposé de la négativité. Ce qui me permet de continuer à voir le ciel bleu au-dessus des nuages.

A toi maintenant de jouer ! Je te lance un défi. Je te propose pour toute la semaine prochaine de transformer l’ensemble de tes ET SI négatifs en ET SI positifs. Transforme tes scénarios négatifs en scénarios positifs. Et viens me dire dans les commentaires l’impact que cela aura eu sur ton état d’esprit. J’ai hâte de te lire.

N’hésite pas également à partager cette vidéo à toute personne de votre entourage qui peut en avoir besoin. Puisque c’est, tous ensemble, que nous bâtirons un monde meilleur.

C’était Barbara BET, j’espère que tu as trouvé de la valeur dans cette vidéo. D’ici notre prochaine communication, n’oublie pas de savourer pleinement et en conscience ton quotidien.

Avec amour,

Barbara BET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *